Violette

Fleurs

Thé vert de chine délicatement parfumé à la Violette et agrementé de petites fleurs.

6,90 €

Disponible

Thé Vert - Violette

En plus...

  • Origine

    En occident, les thés verts servant à l’élaboration des thés parfumés sont en majorité issus de Chine. Lu Shan a choisi un thé vert Sencha, de la province du Zhejiang, aux saveurs légèrement iodées pour les siens.

  • Préparation

    Pour la préparation des thés verts parfumés, Lu Shan vous conseille :
    Température : 80°
    Durée d'infusion : 3 mn environ

    Les thés verts parfumés se prêtent très bien à la préparation de thé glacé (prévoir environ 15g de thé pour 1 litre d'eau froide et laisser infuser 1 heure voire toute une nuit selon vos goûts, filtrer et servir).

  • Ils en parlent

    Arthemiss

    "...quelle fraîcheur ! J’ai laissé traîner volontairement la dégustation pour voir ce que ces thés donnaient en version froide. Ca l’fait très bien également !..."


    lautrethe

    "...Au goût, c’est une jolie surprise, les deux saveurs se mêlent particulièrement bien. C’est un thé très équilibré même si la rose prend légèrement le pas sur la violette. C’est un thé agréable à déguster en milieu de matinée pour son goût fleuri et sucré. ..."

    Mon Jardin d'Hiver

    "...Le goût de ce thé est absolument divin. La violette apporte une touche de peps à la rose qui, souvent, ne me plaît pas dans le thé. Le goût est, du coup, léger et délicat et ce thé se boit aussi bien chaud le matin que froid et un peu plus sucré en journée. On pourrait croire que l’on déguste un sirop bien frais et c’est un vrai plaisir pour les papilles..."

    Bocal à blogueuses

    "...Un thé délicat pour les amoureux de thé fleuri. Le mariage de la rose et de la violette se mélange parfaitement..."

    Mon armoire à Thé

    "...Rose et Violette sont arrivées par la Poste, comme deux copines que je n'avais pas vues depuis longtemps! Associées à la puissance du #thé vert sencha, elles ont d'abord charmé mon odorat. Visuellement c'est Rose qui avait l'avantage : on ne voyait qu'elle...."

Chemins croisés...